Enseignement supérieur : L’Université algérienne impopulaire sur le web

0
259

L’Université algérienne continue d’occuper les derniers rangs dans les classements internationaux. Ses piètres performances ne se limitent pas uniquement au domaine académique et pédagogique. Même en termes de visibilité et de popularité sur le Web, le résultat est loin d’être meilleur.

Selon le dernier classement de « 4 International Colleges & Universities » (4icu.org) -un moteur de recherche international de l’enseignement supérieur et  répertoire d’examen des universités et collèges accrédités dans le monde-, la plus populaire des universités algériennes sur Internet n’arrive qu’au 35e rang au niveau africain. Il s’agit de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen. Viennent ensuite celles de Mentouri de Constantine et Mouloud Memmeri de Tizi-Ouzou qui occupent respectivement la 42e et la 44e position dans le Top 100 des universités les plus célèbres en Afrique.

Au niveau africain, le classement est dominé par les universités sud-africaines qui accaparent les cinq premières places avec celle du Cap Town en tête, suivie de celle de Pretoria. Occupant les quatre positions qui suivent (de la 6e à la 9), l’Egypte vient en deuxième rang grâce notamment à l’Université américaine au Caire et l’Université du Caire. Les établissements d’enseignement supérieur de ces deux grandes nations africaines raflent 3/4 des vingt premières positions. Seules les universités de Dar Essalam (Tanzanie, 10e), Mohamed V (Maroc, 16e), Ouagadougou (Burkina Faso, 18e), Nairobi (Kenya, 19e) et Lagos (Nigeria, 20e) y figurent.

A souligner, toutefois, qu’aucune université africaine ne fait partie du Top 200 mondial, largement dominé par les établissement américains. Le classement de 4icu.org concernent 11 307 collèges et universités, dans 200 pays. Il est réalisé selon l’indice de leurs sites Web et il « n’est pas un classement académique » et ne devrait donc pas être adopté comme « critère sélection » d’un établissement où étudier, souligne 4icu.org sur son site internet.