La Chine est pour la deuxième fois consécutive le premier fournisseur de l’Algérie, indique le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes algériennes dans un rapport sur les échanges commerciaux du pays en 2014, publié hier. Les exportations chinoises vers notre pays ont été de l’ordre de 8,19 milliards de dollars en 2014, ce qui représente un taux de 14% de l’ensemble des importations algériennes.

Par zone, c’est l’Union européenne qui vient en tête avec un chiffre atteignant les 29,49 milliards durant la même période. Parmi les pays européens, la France est le premier fournisseur de l’Algérie -deuxième donc au Monde après la Chine- avec 6,34 milliards de dollars (10,89% des importations globales), suivie de l’Italie avec 4,98 milliards (8,54%), l’Espagne avec 4,98 milliards (8,54%) et l’Allemagne avec 3,77 milliards (6,47%). « L’essentiel des échanges extérieurs de l’Algérie reste polarisé sur nos partenaires traditionnels », indique-t-on dans le même rapport, où il est également noté que « les pays de l’UE sont les principaux partenaires du pays à hauteur de 50,56% des importations et de 64,36% des exportations. »

Il est à signaler qu’en 2014, les exportations algériennes ont été de 62,95 milliards de dollars, contre un volume global des importations s’élevant à 58,33 milliards, soit un excédent de près de 4,6 milliards de dollars. Les échanges avec nos voisins du Maghreb n’ont pas dépassé 3,96 milliards de dollars, importations et exportations incluses.

 Elyas Nour

Notez cet article