La Sonatrach annonce la découverte de trois nouveaux champs pétroliers

0
486

La compagnie nationale algérienne des hydrocarbures, la Sonatrach, vient d’annoncer la découverte de trois champs pétroliers depuis le début de 2015. C’est le PDG du groupe pétrolier qui en a fait l’annonce, aujourd’hui mercredi, en marge d’une cérémonie célébrant le 40ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, abritées par la zone pétrochimique d’Arzew.

Trois importants gisements pétroliers viennent d’être découverts par la Sonatrach depuis le début de l’année en cours, a déclaré mercredi à Oran, le Président-directeur général par intérim du groupe pétrolier, Said Sahnoun. Les trois découvertes de champs pétroliers dont la qualité est extrêmement importante « ont été effectuées par le groupe pétrolier national sur fonds propre », a précisé à l’APS M. Sahnoun, en marge des festivités célébrant le 40ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, abritées par la zone pétrochimique d’Arzew.

Considérées comme les plus importantes découvertes pétrolières en Algérie depuis le début de l’année, les trois gisements ont été découvert respectivement à Touggourt, Ghardaïa et à El Bayadh. Selon le même responsable, la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures se trouve actuellement en phase d’exploration dans le but d’évaluer ses découvertes avant d’entamer le programme d’appréciation et qui s’effectuera à « très court terme », a-t-il souligné. Affirmant que les débits de ces trois zones sont « extrêmement encourageants », le responsable n’a toutefois pas donné une estimation sur la taille ultime de la structure. Ce sont des débits qui se situent entre 3.000 et 4.000 barils/jour, a-t-il estimé, ajoutant que « ce sont des débits que nous n’avons pas rencontrés depuis longtemps ».