Le plus gros des offres d’emploi en Algérie est concentré dans le centre du pays. Une vérité qui concerne tout du moins les offres d’emploi postées sur internet, révèle ce dimanche le site « Emploitic » qui a établit son bilan pour l’année 2014. Le taux s’établit autour de 80%. En d’autres termes, quatre offres d’emploi sur cinq, au niveau national, sont diffusées par des entreprises implantées dans le centre du pays. Les autres régions se partagent les 20% restants.
Ceci peut éventuellement expliquer les mouvements de protestation, liés au manque d’emploi, qui bourgeonnent dans plusieurs régions, notamment dans le Sud. Allant dans le détail, « Emploitic » indique que les offres, publiées sur internet, liées à des emplois dans le domaine commercial, vente et relation avec le client sont les plus présentes avec un taux de 30 %. Par la suite viennent celles de la production et ingénierie, en deuxième position, avec 26%, et enfin l’administration, la fiscalité et les finances, en troisième position, avec 17%.
Bien évidemment, les chiffres de « Emploitic » sont à prendre avec un certain recul étant donné que le plus grand « recruteur » en Algérie reste l’Anem (Agence nationale de l’emploi), la structure étatique chargée du placement de personnel. Celle-ci n’a pas, pour l’instant, publié son rapport pour 2014. Toutefois l’Anem devrait aboutir à la même conclusion : c’est le centre du pays qui bénéficie généralement du plus grand nombre d’offres d’emploi.

 

Elyas Nour