Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a fait connaitre, ce mercredi 11 février, son jugement à propos de l’affaire opposant la JSK et la CAF. Celui-ci a finalement donné raison au Club kabyle, « L’appel de JSK a, dès lors, été admis et la décision du Comité exécutif de la CAF annulée avec effet immédiat, » est-il écrit son site internet.

Le comité exécutif de la CAF avait interdit, de manière arbitraire, à la JSK de prendre part aux compétition interclubs suite à la mort, non encore complètement élucidée, de Albert Ebossé, survenue à la  fin du match opposant la JSK à L’USMA, le 23 aout 2014. Une décision qui a fait vite réagir les responsables de la JSK, qui ont crié au complot contre leur équipe. Ceux-ci ont vite saisi le TAS, à Lausane, pour les faire rétablir dans leur droit. Ce qui est survenu ce mercredi.

« Le TAS a constaté que la procédure disciplinaire menée par les instances de la CAF n’était pas conforme aux règles de la CAF, la décision attaquée ayant été prise sans que les représentants du club JSK n’aient été entendus ou même informés de la procédure en cours », estime ce Tribunal.

Pour rappel, l’institution que dirige Aissa Hayatou, la CAF, est souvent pointée du doigt pour de malheureuses affaires de corruption. Des affaires qui n’honorent point les dirigeants africains de cette discipline sportive.

Notez cet article