Le Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) d’Alger, de traitement des malades du cancer, sera entièrement réhabilité et requalifié. C’est ce qu’a affirmé, aujourd’hui, Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, lors d’une visite effectuée sur place.

Ainsi, le Centre a bénéficié d’un investissement de 320 millions de dinars pour sa rénovation, dont «150 millions de dinars pour réhabiliter les services du centre, 120 millions pour réhabiliter les anciens blocs opératoires et 50 millions pour réaliser deux nouveaux blocs dédiés à la greffe hépatique». Par ailleurs, «le CPMC a bénéficié de 500 millions de dinars pour l’acquisition d’équipements neufs ainsi que 150 millions de dinars pour l’achat d’un accélérateur, qui sera livré en septembre prochain», indique la même source.

Tous ceci pour que cet établissement de santé puisse s’occuper au mieux des personnes atteintes du cancer. Le ministre a également signalé que «d’ici la fin de l’année en cours,  le CPMC disposera de 4 machines et trois accélérateurs. Le CPMC aura à sa disposition, ajoute-t-on, en juin prochain, 10 agents manipulateurs, actuellement en formation. Désormais, «les malades qui doivent faire des séances de chimiothérapie sont exemptés de la nécessité de prendre des rendez-vous». En ce qui concerne la radiothérapie, «le rendez-vous a été ramené de un à deux mois pour l’ensemble des organes contre 5 et 12 mois auparavant».

Elyas Nour

Notez cet article