Des habitants de l’Atlas marocain multiplient les SOS sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention sur une catastrophe imminente dans cette région. Les conditions climatiques exécrables qui y sévissent, marquées notamment par des chutes de neiges abondantes et un froid vif, ont isolé de nombreux villages et hameaux, plongeant la population dans le désarroi.

Ainsi, les localités d’Ayt Hdiddou, Ayt Merghad, M’semrir, Ta3dadatt, Imi Ouarg, Tidrite, Amouguer, Boumardoul, Tilout, Aït Hammou Ousaïd, Aït Hemmou, Asikis, Bousekkour…etc, sont totalement coupées du monde par plus d’un mètre, indique Abesselam Ouaddou, habitant de la région, sur son compte Facebook. Il affirme, par ailleurs, que le gouvernement marocain n’a, pour l’heure, rien entrepris pour remédier à cette situation.

Maroc1
Atlas marocain, février 2015, la souffrance des enfants

Abesselam Ouaddou affirme également que l’alimentation en électricité et en eau potable a cessé dans toute cette région montagneuse qui culmine au Jbel Toubkal à 4 167. Il signale, en outre, que les chutes de neige n’ont connu aucune trêve toute la journée d’hier mercredi.

Maroc2
Atlas marocain, février 2015

A noter qu’en novembre dernier, de graves inondations avaient provoqué la mort de 32 personnes dans cette région déshéritée du royaume.

R.Ikhen.