Vidéo. La violence continue à gangrener nos stades

0
319

La violence dans les stades algériens semble devenir une maladie incurable. Il ne se passe plus un match sans que les médias rapportent le déclenchement de rixes entre les supporteurs des clubs qui s’affrontent. Dans cette vidéo, c’est entre les joueurs du MCA Alger et de la JS Saoura qu’une sévère altercation s’est déclenchée avant et après le match, avant hier au stade du 20 Août 1955 de Béchar.

Une vidéo publiée sur YouTube  montre une rixe survenue dans les vestiaires du stade du 20 Août 1955 de Béchar. Elle prouve encore une fois l’ampleur gravissime que prend la violence, ce fléau qui gangrène nos stades. L’entraîneur portugais du MCA Artur Jorge a d’ailleurs exprimé, après le match, sa désolation et son dégoût de constater à quel point l’état du foot algérien se dégrade à cause de plusieurs comportements indignes qui n’ont aucun lien avec l’esprit sportif.

«C’est inadmissible ce qui s’est passé aujourd’hui. Il y avait des bagarres avant et pendant le match. Ce n’est pas cela le football et je suis vraiment déçu de voir ce genre de comportement dans un stade de football. En première période, nous étions mauvais et je comprends les raisons de notre piètre prestation. Je suis vraiment dégoûté et je n’arrive même pas à comprendre comment on ose utiliser ces moyens pour gagner un match.», a déclaré l’entraîneur du MCA au site derbypresse.dz. Il est à rappeler qu’en dépit des multiples campagnes de sensibilisation, la violence dans les stades ne recule pas et continue à ravager le football algérien. Le plus dramatique est que les actes de violence qui accompagnent les matches de football ne touchent pas uniquement un club précis ou une région, mais se propagent à tous les stades du pays. Face à cette triste réalité, les clubs et les autorités semblent impuissants et incapables de trouver des solutions concrètes.


Nourhane. S.