Bouteflika renonce à des promesses de campagne à cause de la crise pétrolière

0
490

Confronté à une « sévère » crise liée à la baisse des cours du pétrole, à leur niveau le plus bas depuis six ans, le président algérien Abdelaziz Bouteflika est contraint de réformer l’économie, entièrement dépendante des hydrocarbures.

L’effondrement des cours du brut ces six derniers mois va-t-il soulever un vent de colère en Algérie ? C’est ce que redoute le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, qui s’est notamment servi de la rente pétrolière pour acheter la paix sociale et mettre son pays à l’abri des vents du « printemps arabe » en 2011.

Lire l’intégralité de l’article sur France24