Un colloque sera organisé demain par l’AFEPEC l’association féministe pour l’épanouissement de la personne et l’exercice de citoyenneté  au niveau du CRASC d’Oran, qui aura pour thème « L’éducation des enfants à l’égalité entre les femmes et les hommes et contre les discriminations »

Cette table ronde sera animée par Jacqueline Martin, économiste, maitresse de conférences en économie sociale, retraitée d’Université de Toulouse 2 pour présenter sa recherche qui a été menée dans la même ville.

Mme Martin a fait une expérience pilote dans deux crèches, afin de démontrer que les stéréotypes existent bel et bien. Cette expérience s’intitule  « EGALICRECHE ». Elle a pour but de former et d’accompagner les adultes en charge de la socialisation des jeunes enfants en réfléchissant aux préjugés ou stéréotypes de sexe présents souvent inconsciemment chez les adultes.

Ce colloque a pour but d’éveiller les consciences, en suivant l’exemple de l’expérience qui a été faite en France. Il s’agit également d’essayer de changer les idées reçues et de dénoncer les inégalités et les discriminations entre les deux sexes, selon les dires de Mme Malika Remaoun la vice-présidente de l’association.

Mme Remaoun a fortement dénoncé les propos des certains députés qui ont défendu la pénalisation des femmes qui s’habillent d’une manière « provocante » en déclarant « il ne faut pas inverser les situations, il y a une différence entre le harceleur et le harcelé » « C’est une responsabilité sociétale et gouvernemental de protéger la femme contre le harcèlement qui devenu un fléau infernal » a-t-elle ajouté.

Amina Bentifour

Notez cet article