Les obsèques de Roger Hanin à Alger « furent des obsèques très officielles, quasi-présidentielles », a déclaré l’un des responsables  du Consistoire central israélite de France qui est l’institution officielle représentative de la religion juive de France. 

« Il y avait un représentant du Premier ministre algérien ainsi que le ministre de la Culture. Sans oublier l’ambassadeur de France en Algérie ou encore le Consul général. Le président Bouteflika tenait absolument à faire déposer une gerbe à son nom, tout comme le Premier ministre », a relaté encore Serge Benhaïm dans une interview accordée à un média communautaire juif, « Actualité juive ».  Selon ce haut dignitaire religieux juif, « au total, entre 500 et 600 personnes se trouvaient à l’intérieur du cimetière » de Bologhine à Alger. « Près de 2000 étaient massées à l’extérieur. Une foule impressionnante« , a-t-il encore révélé.

Notez cet article