«L’égoïsme est une nature chez la femme. Qu’elle soit européenne, arabe, musulmane, chrétienne ou juive. Elle ne reconnaît pas la supériorité de l’homme et tend à nier le bien qu’il a pu lui faire ». C’est avec ces termes pour le moins sexistes que l’imam Mohamed Khattabi explique aux fidèles, dans un prêche du vendredi prononcé le 8 mars 2015 à la mosquée Aïcha de Montpellier, en France, la nature de la gente féminine.

Selon cet imam, si la femme ne reconnaît pas la supériorité de l’homme, elle risque de faire fausse route et « payer le prix de son arrogance ». C’est lors du prêche du vendredi que l’imam de la mosquée Aïcha de Montpellier a appelé les femmes à vaincre leur nature «égoïste», en reconnaissant la supériorité de l’homme et en le remerciant pour tout le bien qu’il leur apporte. «Si une femme surmonte sa nature et qu’elle reconnaît (la vérité), elle est méritante et Allah lui accordera une place plus élevée au Paradis. Mais si elle succombe à sa nature et qu’elle refuse de reconnaître les droits de l’homme, ou plutôt, la supériorité de l’homme sur elle, elle devra aller [en enfer]… Ceci parce que l’islam est une religion de justice. Si vous niez le bien, vous devez payer le prix. », a-t-il déclaré lors de son sermon.
https://youtu.be/NkIaPdEFb0o

Nourhane S.

 

Notez cet article