A défaut d’une initiative du gouvernement, ce sont les associations de défense des consommateurs qui s’occupent de débusquer « les mauvaises » et « fausses publicités ». C’est ce qu’un groupe de militants a fait en créant une page Facebook consacrée à la dénonciation des publicités mensongères.

Cette page, gérée par l’Association algérienne de défense des consommateurs, s’intéresse aux messages publicitaires « mensongers ». Les promoteurs de la page expliquent qu’ils ont recours à ce réseau social pour « alerter » et « informer » le consommateur sur les mensonges des annonceurs.

Exemple : à Algérie Télécom qui utilise le slogan « Meilleur choix » pour ses prestations Internet, les animateurs de la page répliquent que « nous n’avons pas de choix ». Une réponse évidente, puisque Algérie Télécom est l’unique opérateur qui travaille sur ce segment.

Pour contrecarrer une publicité du producteur de boissons gazeuses et de jus, Hamoud Boualem, qui fait la promotion d’ une limonade « pleine d’oranges », l’association répond que « la seule ressemblance qui renvoie à l’orange en est la couleur ».

L’exemple le plus frappant de cette « publicité mensongère » est l’annonce de l’opérateur téléphonique Djezzy qui prétent que son offre 3G est  » illimitée ». Or, son offre expire dès que le débit Internet acheté est épuisé.. « Où est l’autorité de régulation (ARPT, NDLR)? » ; s’interroge un internaute.

Cette page est un bon moyen pour aider les consommateurs à distinguer le bon grain de l’ivraie.

E. Wakli

Notez cet article