Les thalassémies, communément appelées anémie, sont héréditaires et associées a une déficience dans la synthèse d’une ou de plusieurs chaînes formant l’hémoglobine des globules rouges. Prés de 2000 algériens y sont touchés, la plus part au Nord-Est du pays, et les moyens d y remédier sont presque inaccessibles du à leur quasi-indisponibilité en Algérie ainsi que leur coût financier très élevé.

Rotary Club d’Alger-Est avec l’aide de ses sponsors, à organisé ,  hier le 10 mars, une collecte de sang pour les personnes atteintes. Mais malheureusement, le CHU de Beni Messous, censé leur fournir les camions ainsi que les équipes médicales s’est rétracté à la dernière minute pour des raisons floues. Les dons devaient commencer aujourd’hui à 9h au niveau de Baba Ali dans l’entreprise BIMO et les donneurs ont été nombreux.

A noter que vers midi, que les organisateurs ont reçu un appel du chef de service du CHU de Beni Messous pour leur sigifier que les camions allaient arriver et  ils ne sont jamais venus ! La collecte de don « Don de sang, don de soi » est dont reporté pour le 16 mars, cette fois avec le CHU de Mustapha Bacha.

Le Rotary, dont le siège se trouve dans l’Illinois, à été historiquement le premier « club service » créé au monde. Il comptait, au septembre 2013, 34 738 clubs à travers le monde. Il est financé par les cotisations annuelle de ses membres ou par des dons pour la fondation.

Rotary Club d’Alger-Est compte plus de 25 métiers et opère plusieurs actions dans tout le pays.Parmi ses projets futurs, une collecte de sang au sein de la nouvelle faculté de droit à Said Hamdine durant une semaine, ainsi que l’équipement du CHU de Constantine par des équipements d’analyses et de dépistage des thalassémies, en achetant des pompes à chélation qui sont des seringues électriques qu’on injecte au malade durant son sommeil pour lui permettre d’avoir une vie plus ou moins normale durant la journée.

Ces pompes de chélation coûtent 500 Euros l’unité, et leur objectifs est d’en acheter 100, donc pour 50 000 Euros, dans un délai d’un mois. Mais également de permettre aux malades d’aller dans des pays tels que l’Italie et la Grèce qui l’ont éradiquée, afin de subir une greffe de la moelle osseuse.

Rappelons que les personnes atteintes de cette maladie, ont une espérance de vie entre 12 et 20ans avec des déformations du crâne et des os longs si elle n’est pas traitée.

Nihel Aloui

Notez cet article