Actualisé à 17h05: La délégation conduite par Sofiane Djilali vient d’être libérée par la Gendarmerie nationale

« Vous êtes un grave danger pour la sécurité et la stabilité de la région ». C’est avec ces mots que la délégation conduite par Sofiane Djilali, l’opposant et président du parti Jil Jadid, a été accueillie par les éléments de la gendarmerie nationale à In Ghar, une localité située à plus de 50 Km à l’ouest de la ville d’In Salah, a-t-on appris dimanche. 

Les gendarmes ont été instruits d’empêcher Sofiane Djilali et ses compagnons de rallier la ville d’In Salah où la population est mobilisée depuis le 1er janvier dernier contre le projet d’exploration du gaz de schiste dans la région. Sofiane Djilali, confient nos sources, est accompagné par un député du Front de la Justice et du Développement (El-Adala), dirigé par le cheikh Djaballah, un représentant du parti Ennahada, un autre parti islamiste et plusieurs activistes anti-gaz de schiste originaires de la ville d’Adrar.

Pour l’heure, les forces de la gendarmerie refusent de libérer la route pour cette délégation dépêchée par l’opposition. Quant à Sofiane Djilali et ses compagnons, ils refusent aussi de rebrousser chemin et campent sur leur position.