1ère édition du Festival de l’art culinaire : Oran veut s’offrir la plus grande paella du monde

0
407

La 1ere édition du Festival de l’art culinaire, « Les fêtes gourmandes d’Oran », aura lieu du 9 au 13 Juin au Centre des Conventions (CCO). Elle accueillera une centaine de professionnels : maîtres cuisiniers, restaurateurs, hôteliers et autres opérateurs.

Cette manifestation de cinq jours, qui a pour slogan « Soyons fières de nos artisans de tables et célébrons le talent algérien », a pour but premier de « mettre en exergue l’art culinaire algérien, sa richesse et sa diversité qu’il soit traditionnel ou moderne », déclare Mohamed Sadek Ali Pacha, directeur de l’agence initiatrice de l’événement, MSAP, à l’APS.

Outre l’organisation et le bon déroulement du salon, les organisateurs de ce festival ont pour challenge de battre le record du monde de la plus grosse paella détenu par les espagnols de Valence et réalisée en octobre 2001. Cette paella  avait nourri plus de 110 000 convives et avait nécessité 5000 kilos de riz, 1000 litres d’huile d’olive ou encore 6250 kilos de poulet, sans parler des épices et autres ingrédients.

Les professionnels auront pour mission de proposer des démonstrations culinaires, des présentations de menus ainsi que des dégustations lors d’une exposition qui sera animée par des chefs cuisiniers de grands restaurants, hôtels et autres formateurs.

« La date du déroulement de ce festival a été bien étudiée car coïncidant avec la fin de l’année scolaire, le début de la saison estivale et la veille du mois sacré du Ramadhan », estime l’organisateur, mettant l’accent sur l’importance de l’événement dont l’objectif est de promouvoir et consolider la destination touristique d’Oran ainsi que celle des autres régions du pays.

« Plusieurs secteurs seront intégrés dans le programme, tels le tourisme, l’artisanat, la formation professionnelle et l’agroalimentaire », indique Mohamed Sadek Ali Pacha, annonçant « la présence attendue des chaînes de télévision dédiées à l’art culinaire »

Des conférences autour de l’art culinaire, son histoire, sa diversité et sa richesse sont destinées au public jusqu’à une heure avancée de la nuit.

 Alloui Nihel