Pour commémorer le 35ème anniversaire du Printemps berbère, le RCD veut investir la rue. Le parti de Mohcine Belabbas a rendu public un communiqué dans lequel il appelle à une forte mobilisation autour de ces manifestations et rappelle les enjeux de ces marches.

« La commémoration du 35e anniversaire du printemps berbère intervient, cette année, dans une conjoncture où la revendication du changement radical de l’ordre politique qui a privé les Algériens de leur dignité et de leur liberté depuis l’indépendance, est portée par des actions de terrain sur tout le territoire national », rappelle le RCD. C’est pour cela, indique encore le document du RCD,  que les manifestations du 20 avril prochain sont prévues, « pour exprimer solidairement leur détermination en faveur d’une alternative pacifique et démocratique qui réhabilite notre peuple dans sa légitime ambition à vivre son destin dans la justice, l’universalité et le progrès ».

Expliquant le contexte politique actuel, le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie rappelle que du bilan de Bouteflika, il ne peut retenir que « les fuites en avant, la ruse et les subterfuges » qui ne « peuvent meubler un mandat où la cacophonie de l’exécutif, la paralysie du Parlement et le repositionnement des clientèles du régime font écho à une vacance du pouvoir incarnée par un chef d’Etat inaudible et impotent ». Il ajoute qu’il est nécessaire « d’aller vers une transition démocratique ». Une démarche qui garantira « l’égalité en droit sans discrimination de sexe ou de langue », que « tamazight et l’Arabe (soient) de fait nos deux langues officielles » et une « alternance au pouvoir ».

« Fondé dans le feu du combat contre le parti unique et au cœur des luttes de notre peuple pour l’émancipation et le progrès, le RCD travaille à la mobilisation des énergies et des intelligences patriotiques qui ont permis à la génération de Novembre et de la Soummam de dépasser les archaïsmes de l’ordre colonial et les conservatismes qui ont fait le lit du populisme dans le mouvement national », conclut le communiqué du RCD.

A rappeler que les marches populaires sont devenues une habitude chez le RCD à chaque anniversaire du Printemps berbère, qui connaît cette année son 35ème anniversaire.

 Essaïd Wakli

Notez cet article