Alger : bientôt un métro à Dely Brahim, Bab Ezzouar et Bab El-Oued ?

0
3626

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a annoncé, sur sa page Facebook, des futures extensions du métro d’Alger dans plusieurs communes de la capitale. Le marché de deux projets d’extension a été déjà attribué à l’entreprise publique algérienne Cosider TP.

Selon les dires du ministre, deux nouvelles lignes de métro verront le jours, sans toutefois préciser leurs délais de réalisation. L’actuelle ligne, qui s’arrête actuellement à Haï El Badr,  ralliera, dans l’avenir, Gué de Constantine, en passant par deux stations à Ain Naâdja, dans la banlieue est d’Alger. De l’autre coté, le métro reliera également Bab El Oued à Chevalley, en passant par El Biar avec une station au complexe sportif Mouhamed Boudiaf et le stade du 5 juillet. 

Une autre ligne du métro d’Alger passera par Didouche Mourad, Addis Abebas, El Madania, Garidi pour aller jusqu’à Bab Ezzouar. Et pour la ligne 3, elle démarrera du quartier populaire Hassiba Ben Bouali pour aller vers les Annasers, Garidi, Bir Mourad Raïs, Said Hamdine, Cité Malki, Ben Aknoun et terminera son périple à Dely Brahim.

Si un jour ces projets seront concrétisés, ils seront certainement d’un grand soulagement pour les millions de citoyens vivant à Alger. Des citoyens qui souffrent du calvaire des transports et des embouteillages au quotidien. Mais avec le rythme actuel de l’avancement des travaux de la seule ligne mise en service, il est difficile de croire que ces annonces deviennent une réalité dans les années à venir. Il faudra, peut-être, attendre une dizaine d’années pour emprunter le métro à Dely Brahim ou Bab Ezzouar.