Société Générale Algérie: Une carte Visa pour…3500 DA

0
14589

3500 DA, c’est le montant des frais d’adhésion exigé par la Société Générale Algérie (SGA) aux clients algériens qui désirent se doter de la carte Visa, une carte internationale de paiement et de retrait. Cette carte peut permettre aux Algériens de faire des achats sur Internet, de retirer de l’argent à partir des deux millions de distributeurs dans le monde entier. 

La nouvelle carte Visa de la Société Générale Algérie a été lancée officiellement ce lundi 06 avril. En un délai de 15 jours, elle est délivrée aux clients des 86 agences de la Société Générale répartis à travers le territoire nationale, assurent Eric Wormser, le président du Directoire de SGA, et Matthieu Vacarie, directeur commercial de la filiale algérienne de cette banque française. Lors d’un point de presse organisé à l’hôtel Hilton à Alger, ces responsables de la SGA ont expliqué que leur nouvelle Carte Visa est la moins chère du marché algérien occupé déjà par trois autres banques, BNP Paribas, AGB et CPA, qui proposent également à leurs clients. En effet, avec 3500 DA de frais d’adhésion, la Carte Visa de la SGA est particulièrement abordable. Il suffit, par la suite, de verser dans son compte devises un montant du dépôt minimum de 1000 Euros pour obtenir une carte Visa Classic ou 5000 mille euros pour une Carte Visa premier.

La Société Générale Algérie n’exige aucun document particulier pour l’origine de vos devises afin d’obtenir cette carte. En revanche, les versements qui dépassent les 10 mille Euros doivent être justifiés, prévient Matthieu Vacarie. D’autre part, des plafonds de paiement sont définis. Pour les titulaires de la Visa Classic, il n’est pas possible d’effectuer des transactions qui dépassent les 1500 euros par semaine. Quant aux titulaires de la Visa Premier, les paiements sont limités à 5000 euros par semaine.

Pour se différencier de ses trois concurrents, la SGA veut séduire ses clients et les convaincre de se doter de ses Cartes Visa, en mettant en place une tarification très avantageuse. Pour chaque retrait effectué, la SGA prend une commission de deux Euros en plus de 1 % du montant de l’achat accompli. Pour les banques concurrentes, les commissions sont facturées à 3 Euros, plus 1,75 % du montant de l’achat.

Par ailleurs, aucune caution n’est exigée pour l’utilisation d’une carte Visa. Avec ces nouveaux avantages, la Société Générale Algérie espère conquérir les cœurs et les portefeuilles des Algériens en quête de ce mode de paiement. Mais pour le moment, les responsables de cette banque ont refusé de dévoiler leurs prévisions pour la première année de lancement.