Diplomatie : La moisson américaine de Remtane Lamamra

0
264

Après avoir discuté des questions régionales avec son homologue français à Paris, le ministre des Affaires Etrangères, Remtane Lamamra a effectué, durant deux jours, une visite fructueuse aux Etats-Unis. Une occasion pour des discussions avec son homologue américain, John Kerry.

Les deux responsables ont rappelé leur volonté de coopérer d’avantage sur la lutte contre le terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et le secrétaire d’Etat américain,  John Kerry, sont convenus de « travailler ensemble pour promouvoir la sécurité  régionale, lutter contre le terrorisme, accroître leur partage de renseignements,  promouvoir la non-prolifération et coordonner les programmes destinés à renforcer  les capacités des partenaires régionaux », indique un communiqué commun.

Les Etats-Unis ont exprimé « leur reconnaissance à l’Algérie pour le rôle qu’elle joue dans la promotion de solutions pacifiques aux conflits  régionaux, y compris sa médiation qui a abouti à un accord entre le gouvernement du Mali et des groupes armés du Nord du pays, de même que pour le soutien qu’elle apporte aux efforts déployés par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, M. Bernardino Léon », ajoute le document.

Après sa rencontre avec son homologue américain, le chef de la diplomatie algérienne a animé une conférence au sein du prestigieux journal américain, The Washington Post. Une occasion pour le ministre de rappeler que « l’Algérie exporte de la stabilités à ses voisins ».

La visite de Lamamra entre dans le cadre du dialogue stratégique entre les deux pays.

Essaïd Wakli