Beaucoup vont sans doute crier au « foot-age » de gueule ! Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) sis à Lausanne en Suisse, a annulé en grande partie les sanctions prises par la CAF à l’encontre du Maroc, suspendu pour les deux prochaines éditions de la CAN (2017,2019).

Après avoir refusé d’organiser la CAN 2015 pour cause d’Ebola, le Maroc s’est vu imposer de lourdes sanctions par la CAF: Privation des CAN 2017 et 2019 et versement de près de 9 millions d’Euros de réparation.

Mais un surprenant rebondissement a eu lieu aujourd’hui jeudi. Le TAS annonce que  » la suspension de l’équipe nationale marocaine de toute participation aux deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des nations, en 2017 et 2019, est annulée », donnant une suite favorable à l’appel interjeté le 17 février par la Fédération marocaine de football (FRMF). Mais ce n’est pas tout, le tribunal a également revu l’amende réglementaire infligée à la Fédération marocaine  à la baisse. Elle devra s’acquitter de seulement 46 000 euros.

Une annonce qui risque de faire du bruit dans le monde du football africain.

Notez cet article