Une peine de six mois de prison ferme et 50 000 DA d’amende ont été requis à l’encontre de Rachid Aouine, militant des droits des chômeurs d’El Oued, lors du procès qui s’est déroulé, ce mercredi matin, au tribunal de la « ville aux mille coupoles ».

C’est sous haute surveillance policière que le procès a eu lieu. En effet, un impressionnant dispositif policier a été déployé tout autour du tribunal pour contenir le rassemblement de soutien organisé par diverses organisations de la société civile. Des dizaines de jeunes citoyens se sont ainsi rassemblés à 30 m de l’enceinte judiciaire, scandant des slogans contre l’injustice et les arrestations arbitraires. Aucune arrestation n’a été opérée, indiquent des témoins.

L’affaire est mise en délibéré pour le 15 avril 2015.

R.I.