Population: La doyenne des Algériens a… 118 ans

0
661

La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, a présidé lundi à Tiaret, une cérémonie émouvante au cours de laquelle la doyenne des Algériens, âgée de 118 ans, a été décorée.

 La ministre, en visite hier à Tiaret, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale des personnes âgées, célébrée le 27 avril de chaque année, a profité de l’occasion pour honorer Kheïra Ammari. Née à Oued Lily en 1897, cette vénérable vieille dame a reçu les honneurs lors d’une cérémonie très touchante, en présence de plusieurs responsables de la wilaya de Tiaret. Lors de sa visite, Mme Meslem n’a pas omis d’effectuer une visite à l’hospice des personnes âgées, la maison de l’enfance assistée et le centre d’inadaptés mentaux.

 Mettant l’accent sur l’efficacité de la stratégie adoptée par son département dans le cadre de la prise en charge des personnes âgées, la responsable du secteur de la solidarité en Algérie a souligné que «son département veille de très près à assurer l’accompagnement et l’aide nécessaires à cette tranche vulnérable de la société ».

Il est à signaler que cette visite a été conclue par la signature d’un important accord entre le ministère de la Solidarité et l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), portant sur la création de petites et moyennes entreprises (PME) activant dans le domaine de la prise en charge sociale des personnes âgées. Cette convention promet de rendre la vie plus facile aux proches des personnes âgées qui n’arrivent pas à se débrouiller seuls pour accompagner leurs parents impotents.

 La ministre a défini le cadre d’intervention des assistants sociaux de ces entreprises qui auront pour principale mission d’assurer l’assistance à domicile de la personne âgée en l’aidant aux travaux ménagers et à prendre ses médicaments.

 Nourhane S.