Les autorités françaises ont annoncé mercredi qu’un projet d’attentat contre une ou deux églises de la banlieue parisienne avait été fortuitement déjoué par la police, dimanche 19 avril. Le suspect est un étudiant en informatique algérien âgé de 24 ans « arrivé en France en 2009 dans le cadre du regroupement familial », révèle à ce propos le quotidien français Le Monde sur son site internet. 

Selon le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, cet étudiant est soupçonné de préparer un attentat contre une ou deux églises de la banlieue parisienne. Interpellé et placé en garde à vue, ce ressortissant algérien est soupçonné aussi d’être le meurtrier d’une professeure de fitness retrouvée morte dans sa voiture dimanche à Villejuif, dans la banlieue parisienne. Bernard Cazeneuve  a précisé également que les services de renseignement français connaissaient le jeune homme « depuis qu’il avait manifesté son désir de rejoindre la Syrie en 2014 ». « Son environnement technique (données de connexion, téléphone…) avait été établi, et une fiche a été établie à son sujet par les services de renseignement », a confié encore le ministère français.

Notez cet article