FLN/ Les redresseurs déboutés par la justice

0
222

La justice donne raison à Amar Saadani. La plainte introduite par les opposants au secrétaire général du FLN visant à invalider la réunion du Comité central prévu ce mercredi a été rejetée. Un premier revers pour Abderrehmane Belayat et ses partisans.

Une autre plainte a été déposée pour invalider le Congrès du FLN qui commence ce jeudi. Et les opposants à Saadani ne désespèrent pas de voir leur plainte aboutir.

En parallèle, une liste de 86 députés opposants à Saadani est rendue publique, mardi. C’est la première fois que ces parlementaires, qui ont souvent dénoncé l’actuelle direction du FLN, se dévoilent. Ils ont tenu une réunion pour dénoncer le mode de fonctionnement de leur parti. Ils accusent Amar Saadani et son équipe de vouloir, entre autres, se tailler un congrès se mesure. Pis, certains n’hésitent pas à évoquer des noms de personnes qui n’ont rien à voir avec le FLN, mais qui seront congressistes ce jeudi.

Chez la direction du FLN, le ton se veut plutôt serein. La préparation du Congrès de jeudi se poursuit. Et rien n’indique que Saadani et son équipe vont faire marche arrière. Le secrétaire général du FLN est décidé à aller jusqu’au bout de sa logique et pour l’instant, il ne risque même pas de rencontrer une surprise. Il a tout fait pour qu’il soit élu secrétaire général dans ce congrès qui marquera définitivement l’exclusion de figures importantes du vieux parti.

Essaïd Wakli