Des corps calcinés et gisant à terre dans une épaisse fumée, des cadavres troués de balles, des visages défigurés, mais des barbes encore intactes. Des tenues tâchées de sang et déchirées ainsi qu’une impressionnante quantité d’armes saisie. Les photos des terroristes abattus à Bouira mardi passé par l’armée algérienne témoignent de la violence inouïe dans laquelle se sont déroulés les affrontements opposant les soldats algériens à ces terroristes membres d’un groupe affilié à Daech. Ces photos commencent à faire le tour du web. Ils attisent les commentaires et alimentent les discussions sur les plus célèbres pages Facebook algériennes. 

Et pourtant, sur son site internet, le ministère de la Défense algérien n’a rendu publique officiellement aucune photo de cette opération militaire qui a abouti à la neutralisation de pas moins de 25 terroristes armés. Il est à noter que ces photos ont été diffusées par la page Facebook du site spécialisé Secret Difa3, un média qui s’intéresse à la Défense et aux enjeux du secteur militaire en Algérie et au Maghreb. En revanche, le quotidien arabophone El Hayet a publié également des photos des corps des terroristes lorsqu’ils ont été transférés à l’hôpital de Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira. Ces photos n’ont pas été encore commentées par les autorités militaires algériennes. Aucune source militaire n’a remis en causse leur authenticité.

lakhdaria terro

bouira terro

terro bouira

Notez cet article