L’écrivain et journaliste Kamel Daoud, également chroniqueur à Algérie Focus, a reçu le Prix Goncourt du Premier roman pour Meursault, contre enquête paru aux éditions Actes Sud, a annoncé le jury du prix littéraire, ce mardi, à Paris. Son livre est écrit en écho au célèbre roman d’Albert Camus L’Etranger.

«Je ne suis pas l’homme d’un seul livre contrairement à ce qu’on croit parce que je pense que cela mène à deux maladies soit la vanité, soit une guerre de religion», a-t-il déclaré lors de la réception de son prix.

Kamel Daoud, 44 ans, était finaliste malheureux du Goncourt à l’automne dernier. Il avait exprimé publiquement sa déception de ne pas avoir reçu le Goncourt. Rappelons qu’il a aussi reçu le Prix des cinq continents de la francophonie et le prix François Mauriac.

 

Notez cet article