Hafed Chekai, un père de famille désespéré par la maladie de son fils Mohamed Réda. Dans l’incapacité financière de le soigner, il s’est présenté sur le plateau de Chourouk TV pour demander de l’aide. Les Algériens ne sont pas restés insensibles à sa situation. Les appels de soutien et les dons n’ont cessé d’affluer de tous les coins du pays. Femmes, hommes et enfants, tout le monde lui a exprimé sa solidarité. Chacun selon ses moyens.

« Le peuple algérien est incroyable. Je ne me suis pas senti seul. J’avais l’impression d’avoir une grande famille », a-t-il affirmé ému. Mais sa surprise a été encore plus grande lorsqu’il reçu un appel d’un Sétifien lui promettant un milliard de centimes. « Qu’il m’excuse, mais je n’y ai pas cru au début. Même dans mes rêves, cela semblait impossible ! », a-t-il dit sourire aux lèvres et gorge nouée par l’émotion.

Le lendemain de l’appel, un jeune homme lui a apporté la somme promise. C’est avec des larmes aux yeux, des larmes de joie, qu’il en a parle à son retour sur le plateau de la même chaîne, remerciant tous les Algériens qui l’ont aidé, que ça soit par un don ou par un simple appel.

La somme récoltée était supérieure à celle qu’il fallait pour soigner le petit Mohamed Réda. C’est donc tout naturellement que l’heureux papa à fait don de ce qu’il restait aux malades nécessiteux. « Comme j’ai fait le tour des wilayas à la recherche de cette aide, j’ai fait le tour pour la distribuer à ceux qui en ont besoin », a-t-il déclaré.

Cette histoire est le reflet d’une Algérie solidaire et généreuse qui nous donne de réels motifs d’espoir.

 Nihel Alloui 

Notez cet article