Soutien scolaire : iMadrassa.com la révolution en marche

0
1094

Pallier le retard engendré par les grèves à répétition dans le secteur, combler un tant soit peu les lacunes du système éducatif et assurer une continuité dans la scolarité des élèves sont, entre autres, les objectifs assignés à iMadrassa.com, premier site électronique de soutien scolaire en Algérie conforme au programme de l’éducation nationale, lancé ce mardi 5 mai.

« iMadrassa.com est une société profondément responsable. Nous sommes conscients du poids de cette responsabilité sociale, très lourd à porter certes, mais que nous sommes prêts à assumer », souligne d’emblée Kamel Haddar, fondateur de iMadrassa.com, dont « la démarche, précise-t-il, a pour credo: « La réussite pour tous ».

En quelques clics, les élèves peuvent ainsi accéder à un ensemble de cours, exercices corrigés, sujets d’examen et quiz mis à leur disposition sur le site. « Le site constitue un appui pédagogique précieux aux élèves. Il leur permet de se concentrer en classe à comprendre leurs cours au lieu de s’affairer à la transcription machinale des propos de l’enseignant, étant donné que l’élève est persuadé de retrouver le cours chez lui sur notre site. De plus, l’élève pourra s’entraîner avec de nombreux exercices corrigés et nos quiz pour tester ses connaissances sur un notion ou un cours. Notre approche est la continuité d’une tendance lourde du marché du soutien scolaire dans les pays matures comme Singapour, les Etats-Unis ou la France ».

Un contenu conforme au programme éducatif national

iMadrassa1

Quid du contenu? « Il est conforme au programme scolaire de l’éducation nationale », répond le Fondateur de iMadrassa.com. Et d’expliquer: « Il est produit par des enseignants de l’éducation nationale algérienne qui ont plus de vingt ans d’expérience dans l’enseignement. Il est ensuite relu par une deuxième équipe de professeurs en exercice. Avant qu’il ne soit mis sure le site, des étudiants de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole supérieure de l’informatique, qui sont sont bachelier avec mention très bien, vérifient la compréhensibilité et l’accessibilité du contenu ».

Prix attractifs

Le résultat de ce méticuleux processus de production, iMadrassa.com le propose aux élèves à des prix très attractifs. La première formule est à 1 500DA par mois pour un accès illimité au contenu de trois matières au choix. La seconde est à 2 900 DA pour un accès illimité au contenu de six matières pendant un mois. Le paiement s’effectue par virement CCP. Cette formule est destinée aux élèves disposant d’une connexion Internet. L’inscription s’effectue sur le site www.imadrassa.com.

iMadrassa3

Pour ceux qui n’en ont pas, ils peuvent souscrire à la 3G de Djezzy et s’inscrire sur la page dédiée à ‘iMadrassa’ sur le site de l’opérateur téléphonique partenaire (http://www.djezzy.com/imadrassa/). Celui-ci propose ladite première formule à 1 900DA par mois incluant un forfait 3G de 500 Mo. La seconde formule, elle, coûte 3 500 DA pour le même forfait 3G. Les souscripteurs peuvent activer leurs forfaits en composant simplement *715#.

S’inscrire gratuitement et réussir son Bac 2015.

Avant de souscrire à l’une des deux formules, les élèves ont la possibilité de s’inscrire gratuitement sur le site iMadrassa.com et avoir accès à une partie du contenu leur permettant d’avoir une appréciation de la qualité du produit proposés. Pour l’heure, précise M. Haddar, le programme iMadrassa est destiné uniquement aux élèves de terminale. Les filières actuellement concernées sont les mathématiques, maths techniques, littérature et philosophie, langues étrangères, gestion et économie ainsi que les sciences expérimentales. Quant aux matières, il s’agit des mathématiques, sciences physiques, philosophie, français, sciences de la vie de la terre, sciences islamiques, gestion, droit, histoire et géographie.

Après la terminale, les autres niveaux pour le bonheur des élèves et de parents algériens

iMadrassa.com compte toutefois élargir, au fur et à mesure, son programme à toutes les matières et tous les niveaux. « A partir de la rentrée prochaine, il sera étendu à toutes les promotions du secondaire et du moyen. Quant au cycle primaire, il sera touché à partir de la rentrée 2016 car cela demande un attention particulière au niveau de la pédagogie et la production de contenu vidéos », promet M. Haddar, optimiste.

iMadrassa4

La sourde oreille du ministère de l’Education

Le fondateur de iMadrassa.com regrette toutefois l’absence d’intérêt à ce projet « qui va révolutionner l’enseignement à distance » chez les autorités du secteur. « Notre programme est conforme à celui de l’Education nationale. Afin de le certifier, nous avons sollicité, en novembre dernier, le ministère du secteur. Mais jusqu’à présent, notre requête est restée sans suite, en dépit de nos nombreuses relances », déplore-t-il tout en restant confiant « le ministère a tout à gagner en collaborant avec nous ».

La réussite pour tous

« La réussite pour tous » n’est pas un vain slogan chez iMadrassa.com où l’acte est joint à la parole. Les élèves les plus démunis auront, en effet, un accès gratuit à ses offres. « A partir de la semaine prochaine, nous lancerons cet accès gratuit au profit des élèves les plus démunis à Adrar et Béchar, dans le sud du pays », affirme M. Haddar.