Attentat terroriste de Sousse/ Le gouvernement tunisien va fermer les « mosquées hors-la-loi »

0
159

Suite à l’attentat terroriste macabre perpétré hier vendredi dans une station balnéaire de Sousse, le gouvernement tunisien a pris une série de mesures à même de mieux se prémunir contre la menace djihadiste.

Annoncées par le chef du gouvernement, Habib Essid, lors d’une conférence de presse animée très tard dans la nuit d’hier, à l’issue d’une réunion de la cellule de coordination sécuritaire et de suivi, ces dispositions à effet immédiat visent notamment à mettre un terme aux prêches apologistes du terrorisme et qui incitent au djihad. Lesquels discours extrémistes sont véhiculés essentiellement par des organisations extrémistes et dans des mosquées réfractaires à la loi dans une Tunisie qui avance à pas de géant vers la modernité.

Selon plusieurs médias tunisiens et internationaux, ces décisions consistent notamment en la fermeture « d’une manière légale et automatique de toute mosquée hors-la-loi ». Habib Essid a ainsi annoncé la fermeture par le ministère de l’Intérieur de « 80 mosquées qui continuent à propager leur propagande et leur venin pour inciter au terrorisme », dans un délai d’une semaine. Le gouvernement tunisien est également déterminé à « prendre les mesures légales contre tous les partis et les associations qui exercent en dehors du cadre constitutionnel. Cela va de la mise en garde et peut aller jusqu’à la dissolution. »

En outre, les autorités tunisiennes ont décidé d’imposer un nouveau tour de vis sur les associations afin d’éviter que leur budget ne soit détourné pour soutenir ou financer le terrorisme. Elles ont décidé, par ailleurs, de renforcer la présence sécuritaire et militaire notamment dans les lieux de repli des terroristes et les endroits constituant des cibles potentielles à leurs attaques.

Le gouvernement tunisien ne compte pas s’arrêter là puisqu’un conseil de sécurité national se tiendra demain dimanche pour prendre des mesures supplémentaires. Une conférence nationale sur la lutte contre le terrorisme est également prévue pour septembre prochain.