Pas de suspens cette année. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, vient d’annoncer que les résultats de l’examen du baccalauréat, qui se déroulera du 7 au 11 juin en cours, seront annoncés au plus tard, le 10 juillet prochain. Les élèves ayant passé leur épreuve de 5ème année pourront connaître les résultats le 18 juin prochain.

Mettant l’accent sur les efforts colossaux fournis par son département pour améliorer le rendement des candidats cette année, à savoir l’ouverture des établissements scolaires pour les cours de rattrapage, la distribution des CD ainsi que la diffusion des cours de soutien à la télévision nationale, la ministre a souligné qu’elle s’attend à des résultats bien plus satisfaisants. « Les résultats du premier trimestre de cette année sont « meilleurs » que ceux de l’exercice précédent car le trimestre de cette année a été plus long et a été caractérisé par plus de stabilité comparativement à l’année dernière », a-t-elle précisé.

La ministre a salué, au passage, les efforts consentis par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) « qui a mis à la disposition du ministère de l’Education nationale des enseignants-psychologues, de même que le ministère de la Solidarité nationale qui a dépêché des enseignants au Sud du pays ».

Mme Benghebrit a annoncé que les résultats de la 5ème année (fin du cycle primaire), seront annoncés le 18 juin et ceux du brevet d’enseignement moyen (BEM) le 4 juillet. Lors de son intervention, la ministre a également annoncé la suppression de la deuxième session de l’examen de la 5ème année « dans la mesure où la quasi-totalité des élèves sont généralement admis à la première année moyenne », a-t-elle dit. La première responsable du département de l’Education nationale a exprimé son souhait de faire de l’examen de passage au CEM, un test national pour évaluer les niveaux des élèves.

Le BEM, quant à lui, sera « maintenu en tant qu’examen national qui intervient en fin du cycle obligatoire de 9 ans », précisant que plus des trois quarts des élèves « sont généralement admis au cycle secondaire ».

Nourhane S.

Notez cet article