A la veille du mois de Ramadhan, les affrontements reprennent à Ghardaïa. Quatre personnes ont été brûlées dans des heurts qui se sont produits dans la ville du M’zab ce mercredi 17 juin, selon plusieurs sources concordantes.

Les quatre victimes étaient à bord de leur véhicule, lorsque des cocktails Molotov ont été lancés sur eux par des individus inconnus. La voiture a donc pris feu et ses occupants ont été « grièvement brûlées », d’après une source à l’hôpital de Ghardaïa où ils ont été évacués.

Un autre véhicule en stationnement a été également incendié dans la nuit de mardi à mercredi dans la ville de Berriane, alors que deux magasins ont été ravagés par des flammes en ce début d’après midi, rue Taleb Ahmed, en plein centre-ville de Ghardaïa, rapporte l’APS.

Ce type d’incident est devenu récurrent depuis le début des affrontements entre les communautés berbérophone et arabophone à Ghardaïa. Les tentatives de conciliation n’aboutissent qu’à des accalmies passagères. Le ministre des Affaires religieuses, lui, évoque un complot salafiste qui vise les mozabites, de rite ibadhite.

Essaïd Wakli

Notez cet article