Le constructeur automobile français Peugeot compte prochainement s’installer en Algérie en créant sa première usine de fabrication de véhicules. Trois modèles pourront être fabriqués en Algérie dès l’ouverture de l’usine, à savoir  la 301, la 208 ainsi que la Citroën C-Elysée, a expliqué le ministre de l’Industrie et des Mines algérien. 

Dans une déclaration à l’APS, hier lundi, en marge d’une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Constantine, le ministre de l’Industrie et des mines, Abdeslam Bouchouareb, a annoncé que l’Etat algérien négocie bel et bien la prochaine installation du constructeur automobile français Peugeot en Algérie. Le ministre a d’ailleurs affirmé que «des discussions ont eu lieu avec le groupe PSA Peugeot-Citroën en vue de la création en Algérie d’une usine de fabrication de véhicules». Cette usine sera probablement implantée à l’ouest du pays, selon M. Bouchouareb. La future usine devra  prendre en charge, dans un premier temps, le montage de trois voitures, à savoir la Citroën C-Elysée, la 301 Peugeot et la 208 Peugeot.

Il faut dire que l’annonce du ministre de l’Industrie était prévisible car, lors de sa visite d’amitié et de travail en Algérie, le président français François Hollande avait révélé qu’un projet d’implantation en Algérie d’une usine du constructeur de véhicules Peugeot était « en discussion avancée » et que les deux parties, algérienne et française, travaillaient pour en faciliter l’installation.

Nourhane S.