Le très sensible sujet de la pratique de la torture dans notre pays sera débattu, demain jeudi, à partir de 22h, au siège de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) à Alger.
Organisée par la Ligue de Noreddine Benissad à l’occasion de la Journée internationale contre cette pratique, coïncidant avec le 25 juin de chaque année, la rencontre-débat sera animée par Me Mostefa Bouchachi, éminent avocat, défenseur des droits de l’Homme et ex-président de la LADDH.
Elle intervient dans un contexte très particulier marqué par la résurgence dans le débat public de cette pratique, suite notamment aux récentes accusations de torture à l’encontre du DRS formulées par deux prévenus, dont l’accusé principal, lors du procès dans l’affaire dite de l’autoroute Est-Ouest.
A souligner que de telles accusations à l’encontre des services de sécurité sont souvent formulées par les mis en cause dans d’importantes affaires criminelles, notamment celle liées à la grande corruption et au terrorisme. Cependant, le parquet ne s’est jamais auto-saisi pour faire toute la lumière sur la pratique présumée de la torture dans notre pays! L’Etat a toutefois toujours nié le recours à cette méthode dégradante lors des interrogatoires.
Notez cet article