Interpellation de non-jeûneurs à Akbou/ La police dément

0
312

Face à la polémique engendrée par l’affaire de l’arrestation de non-jeûneurs à Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, la police réagit. Elle dément toute implication dans ce chapitre et lie ce qui s’est passé à une banale affaire de contrôle commercial.

« Dans la journée du 23 juin, vers 13 heures, des éléments de la police de la sûreté d’Akbou accompagnés d’éléments de la police judiciaire avec le responsable de la Sûreté de la daïra d’Akbou (…) ont remarqué un rassemblement de plusieurs personnes dans un magasin de vente de gâteaux traditionnels », indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). « En constatant la présence des éléments de la police, le propriétaire de ce magasin l’a fermé. Le responsable de la Sûreté de daïra s’est alors présenté personnellement et lui a demandé les papiers administratifs du magasin. Chose qu’il a obtenue. Les éléments de la police ont, par la suite, quitté les lieux », ajoutent les services du Général Abdelghani Hamel.

Pourtant, lundi dernier, des citoyens de la ville d’Akbou ont été interpellés, dans un café de la ville, au motif de ne pas observer le jeûne. L’incident a poussé des jeunes des quartiers environnants à accourir en signe de solidarité avec les occupants du café. Qui dit vrai ?

 Essaïd Wakli