A la veille de Ramadhan, le ministère du Commerce a commencé à établir la mercuriale des prix. Il en ressort que lors des premiers jours du mois de juin, les prix des produits alimentaires frais sont globalement stables. Certains ont, en revanche, connu une augmentation substantielle.

En ce qui concerne les légumes, à titre d’exemple, le département de Amara Benyounès constate une baisse de 8% pour l’oignon sec, de 7% pour la tomate fraîche, de 3% pour l’ail d’importation et de 2% pour le piment. En revanche la courgette et la salade ont connu une augmentation de 3% et la betterave, de 2% pour .

Les fruits n’ont pas connu beaucoup de variations. La banane a connu une baisse de 1%, contre une hausse de 2% pour les oranges et les pommes.

Les viandes, elles, n’ont pas connu une grande variation, selon le ministère du Commerce. Mais le département de Benyounès a oublié de préciser que pour l’instant, le marché est libre. L’Etat ne fixe donc pas les prix.

E. Wakli

Notez cet article