Les Algériens pourront prochainement se faire soigner à domicile !  L’hospitalisation à domicile sera bientôt lancée en Algérie, a annoncé, effectivement, le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.  Selon ce dernier, « la forme juridique de l’hospitalisation à domicile est en cours d’élaboration ».

« En vigueur dans plusieurs pays », rappelle Abdelmalek Boudiaf, l’Algérie veut adopter ce système qui permet d’assurer à domicile des citoyens des soins médicaux et paramédicaux importants, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l’évolution de l’état de santé des patients. Et pour ce faire, le projet de la nouvelle loi sur la santé est en cours d’élaboration au niveau du gouvernement.

L’objectif fixé par les autorités algériennes est d’alléger, à travers ce nouveau système,  « la charge sur les services des urgences et de réanimation », assure le ministre de la Santé.  Il est à souligner que dans les pays où elle est appliquée, l’hospitalisation à domicile permet des soins ponctuels, notamment en cas de maladies non stabilisées (par exemple, une chimiothérapie), des soins de réadaptation au domicile, notamment en cas de retour anticipé après l’accouchement, de maladie cardiaque, de traitement orthopédique, et, enfin, des soins palliatifs. Avec le lancement d’un tel système, le ministère de la Santé algérien espère remédier au cruel problème du manque de lits suffisants pour accueillir les patients dans les hôpitaux publics.