A l’approche du mois sacré du Ramadhan, l’association des femmes en détresse Amal, s’adresse à toutes les âmes charitables, sensibles à la souffrance de leurs prochains, pour venir en aide à Hayat, une jeune veuve seule, sans travail et ayant à sa charge quatre enfants.

Hayat est une jeune femme kabyle, originaire de Beni Ourtilène qui rêvait d’une vie tranquille, d’un foyer chaleureux dans lequel ses quatre enfants peuvent grandir. Mais, elle se retrouve aujourd’hui, après le décès de son mari et de son père, seule, livrée à la rue en compagnie de ses petits, en proie à tous les dangers.

Advertisement

Il est dur d’être une femme en Algérie et l’histoire de Hayat en est le parfait exemple. En compagnie de ses enfants : Mustapha, Adam, Mohamed et Safa, Hayat est à la rue, à Tamanrasset, depuis plus de cinq mois. Pour cette femme sans travail, qui vit au jour le jour, l’existence est un dur combat. Pour survivre et protéger ses gamins, Hayet doit errer constamment d’un endroit à un autre à la recherche d’un toit provisoire. Elle passe ses journées à traîner dans les rues de Tamanrasset, indique l’association « Amal » qui vient de l’accueillir avec ses enfant, afin de goûter à quelque repos après toutes ses pérégrinations.

Devant l’urgence, l’association Amal lance un appel à toutes les personnes charitables, dans la ville de Tamanrasset et ailleurs, pouvant aider cette veuve, chassée de sa maison, après la mort de son père, par une belle-mère sans états d’âme, pour trouver un gîte stable où elle pourrait, en compagnie de sa progéniture, dormir en toute sécurité, même de façon provisoire, le temps que l’Etat lui attribue un logement.

L’appel de l’association Amal sera-t-il entendu ? À quelques jours seulement du début du mois sacré, cette famille devra-t-elle encore errer sous la chaleur caniculaire ? Le cri de détresse de cette famille trouvera-t-il un écho favorable ? Les pouvoirs publics de la wilaya de Tamanrasset devraient, pour leur part, jouer leur rôle et prendre au sérieux la souffrance de Hayat et de ses enfants, en leur permettant de trouver enfin un toit et pourquoi pas un travail pour la maman afin qu’elle puisse nourrir ses gosses. Pour toute personne désirant contacter l’association Amal, voici le numéro de téléphone : 0670363157.

Nourhane S.