Sous le regard choqué et terrifié de ses gamins et de son épouse, un jeune Oranais s’est fait tabasser à mort par son agresseur. Ce crime odieux, qui a provoqué l’émoi de toute la population, s’est déroulé en octobre dernier, à la veille de l’aïd El Adha, dans le quartier de Gambetta à Oran. Aujourd’hui, les vrais faits sont révélés dans cette vidéo et le criminel comparaîtra bientôt devant la cour pour répondre du chef d’inculpation d’homicide volontaire.

Âmes sensibles s’abstenir ! Le contenu de cette vidéo vous choquera car il dévoile le déroulement d’un crime d’une violence inouïe à Oran. Il révèle à quel point certains Algériens sont devenus impulsifs, brutaux et animés d’une rage démesurée et incontrôlable au point de commettre l’irréparable.

Les faits de cette tragédie remontent à octobre 2013, la veille de l’Aïd el Adha, quand la victime, B. Mokhtar, en compagnie de sa femme et de ses deux enfants, âgés de 7 ans et 18 mois, tentait de garer sa voiture. Ne pouvant pas stationner à l’entrée de son immeuble à cause d’un fourgon utilitaire garé là, Mokhtar en a profité pour déposer des packs d’eau minérale et de jus dans le hall. L’épouse de la victime a demandé, par la suite, au chauffeur du fourgon de déplacer son véhicule afin qu’ils puissent poursuivre leur chemin surtout qu’une troisième voiture voulait également passer.

L’agresseur répondit sur un ton brutal, en signifiant qu’il n’allait pas se déplacer. C’est à ce moment que la victime entra dans une altercation avec l’accusé. Ce dernier, n’hésita pas à le rouer de coups et finit par lui donner un coup de pied mortel au niveau du visage. Mokhtar, à peine âgé de 36 ans, succomba à ses blessures, sous le regard choqué de sa famille qui attend aujourd’hui que justice soit faite. Le criminel comparaîtra bientôt devant le tribunal criminel d’Oran. Il devra répondre du chef d’inculpation « d’homicide volontaire » après la révélation de cette vidéo de surveillance qui le montre en train de s’acharner contre la victime gratuitement et pour une raison d’une futilité déconcertante. Ce cas devrait relancer le débat sur l’ampleur que prend la violence dans la société algérienne.

https://www.youtube.com/watch?v=9EazmF57oZg

Nourhane S.

Notez cet article