Appartement parisien d’Amar Saâdani/ « J’ai présenté tous les documents au général Toufik »

0
372

Amar Saâdani, le chef du FLN, rompt le silence. Pour la première fois, il parle, en effet, ouvertement de son appartement parisien et s’explique sur son acquisition. « J’ai présenté au général Toufik les documents relatifs à ce bien immobilier », a assuré Amar Saâdani dans un entretien paru ce mercredi dans les colonnes du quotidien El Khabar. 

Amar Saâdani indique également qu’il avait acheté cet appartement situé à Neuilly-sur-Seine, un quartier chic de Paris, pour permettre à sa fille malade de se soigner en France.  « Ma fille est malade. Elle se soigne à Paris depuis trois ans. Ses médecins m’ont conseillé de l’établir là-bas pour un meilleur suivi. Je ne pouvais pas la laisser sans prise en charge », a-t-il reconnu sans, toutefois, s’attarder sur la source des fonds qui lui ont permis de s’offrir cet appartement.

Quoi qu’il en soit, à travers cette sortie médiatique, Amar Saâdani met le général Toufik devant ses responsabilités, puisque ce dernier était informé dés le départ des dessous de cette acquisition immobilière. Le général Toufik, comme Amar Saâdani, ignorent-ils que l’article 8 du règlement 07-01 de la Banque d’Algérie précise que « la constitution d’avoirs monétaires, financiers et immobiliers à l’étranger par les résidents à partir de leurs activités en Algérie est interdite ». Amar Saâdani est-il au dessus des lois ou a-t-il obtenu une dérogation exceptionnelle pour échapper à  cette interdiction ? La question demeure posée…