Le taux de réussite au BAC 2015 chez les personnes handicapées et chez les prisonniers est bien plus élevé que le taux de réussite chez les autres candidats. C’est ce que vient de révéler les chiffres annoncés par le ministère de l’Education nationale. Le taux serait de 63.02 % dans les établissements pénitentiaires, tandis qu’il est de 54.30 chez les handicapés.

Les résultats des examens du BAC 2015 des élèves handicapés et des personnes détenues dans des établissements pénitentiaires ont enregistré un taux de réussite général élevé par rapport aux autres candidats. Selon un communiqué rendu public dimanche dernier par le ministère de la Justice, le taux de réussite à l’examen du BAC (session juin 2015) pour les candidats des établissements pénitentiaires a atteint 63,02%, soit 1.519 détenus admis sur les 2.844 candidats ayant concouru aux épreuves. Du côté des personnes aux besoins spécifiques, le taux a été estimé à 54,30%, selon le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme.

Advertisement

Concernant les élèves handicapés, les meilleurs résultats ont été enregistrés dans les branches de « lettres, langues étrangères, sciences, gestion et économie et génie civil », a indiqué le ministère de la Solidarité. Du côté des prisonniers, la meilleure moyenne a été enregistrée au niveau du Centre de rééducation de Sidi Bel-Abbès avec 16,08/20. Le taux de réussite au BAC pour cette année, faut-il le souligner est nettement plus élevé que l’année dernière 36.55%. Parmi les heureux candidats ayant décroché brillamment leur diplôme, certains bénéficieront de la grâce présidentielle en vue de leur réinsertion dans la société, a indiqué récemment le Directeur général de l’Administration pénitentiaire et de réinsertion, Mokhtar Felioune. Pour expliquer ces taux de réussite chez les deux tranches de société, le ministère de la solidarité et de la Justice ont mis l’accent sur l’efficacité des stratégies d’insertion adoptées par l’Etat.

Nourhane. S.