Cette année, l’annonce des résultats du Brevet d’enseignement moyen (BEM) se fera à la date initialement prévue, à savoir demain samedi 4 juillet. En revanche, pour le baccalauréat, la date devrait être avancée au 9 juillet, au lieu de l’échéance du 10 du même mois annoncée auparavant par le ministère de l’Education. 

« Dès le début nous avions annoncé que pour le brevet d’enseignement moyen (BEM), la date de présentation des résultats serait le 4 juillet. Et pour le baccalauréat le 10 juillet. Je sais bien que le 10 juillet tombe un vendredi, donc pour le baccalauréat ce sera peut-être non pas le 10 mais le 9 (juillet) », a annoncé la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, hier jeudi sur les ondes de la Chaîne 3  de la Radio nationale.

Advertisement

Tout en affirmant être « en attente d’une amélioration des résultats au regard des efforts qui ont été menés cette année », la ministre a toutefois refusé de s’aventurer au-delà. « Honnêtement, je ne pourrais pas m’avancer sur des pourcentages , mais je confirme que je suis en attente d’une amélioration des résultats », a-t-elle déclaré.

Dans le même ordre d’idées, Mme Benghabrit n’a pas hésité à lancer des fléchettes sur le syndicat autonome Conseil des lycées d’Algérie (CLA), qui avait avancé un taux prévisionnel de réussite au bac 2015 inférieur à 47%. Selon elle, les enseignants-correcteurs ayant fourni leurs estimations au CLA seraient coupables de manquement à l’éthique. « Chacun peut faire les propositions qu’il veut. Ces chiffres, ils (les syndicalistes du CLA, NDLR) les dressent à partir de l’avis des correcteurs. Donc, en principe, ces correcteurs étaient tenus par un contrat d’obligation de réserve. Ça vous donne là aussi une dimension de notre programme l’année prochaine sur les questions d’éthique », a-t-elle indiqué.

L’année dernière, le taux de réussite au bac à l’échelle nationale, faut-il le rappeler, était de 45,01%. Quant au BEM, il était de 59,54%.