Les Algériens de France ne sont pas restés insensibles vis-à-vis de ce qui se passe à Ghardaïa et dans la vallée du M’zab.

En effet, plusieurs d’entre eux ont lancé un appel pour l’organisation d’un rassemblement, prévu ce dimanche 12 juillet, à partir de 23 h, au niveau de la fontaine des innocents (métro ou RER Les Halles /Paris). Il faut rappeler que les affrontements qu’a connus Ghardaïa ces derniers jours a provoqué la mort de pas moins de 25 personnes et des centaines de blessés. Sans compter les dégâts matériels (voitures et habitations incendiés).

Les Algériens de France demandent «l’arrêt des attaques contre nos compatriotes, la protection des citoyen(ne)s et de leurs biens, l’ouverture d’une enquête ainsi qu’une poursuite en justice des auteurs de ces attaques et agressions, l’arrêt de la banalisation de la violence en Algérie et la ré-élaboration et l’affinement d’un large éventail de politiques économiques et sociales créatrices d’emplois au niveau local afin de favoriser les liens entre les communautés». Pour eux ce rassemblement sera une occasion pour «déplorer les pertes humaines, dénoncer ces crimes organisés et porter un message de solidarité et d’unité pour la population».

L’armée prend la main

Des troubles qui ont poussés les plus hautes autorités du pays à réagir puisque en plus du déplacement du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sur place, le Chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika a organisé mercredi une réunion d’urgence regroupant, entre autres, les responsables sécuritaires. Mais pour plus d’un, les autorités n’apportent jusque-là qu’une réponse sécuritaire à ce drame.

Elyas Nour