Les jeunes enseignants de langue anglaise sont vernis. L’ambassade des Etats-Unis vient de lancer à leur égard le programme Fulbright pour Assistant d’Enseignement de Langue Etrangère (FLTA). Cette opportunité est à même de leur permettre d’affiner leurs connaissances dans la langue de Shakespeare.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, hier mardi, l’Ambassade des Etats-Unis a annoncé son programme de parrainage des jeunes enseignants en langue anglaise. Ces derniers pourront bénéficier d’une bourse «Fulbright» pour Assistants d’Enseignement de Langue Etrangère – 2016. Il s’agit, comme le souligne le communiqué, d’un «programme qui permet à de jeunes enseignants de langue anglaise d’affiner leurs compétences pédagogiques, d’accroître leur maîtrise de l’anglais et d’élargir leurs connaissances des cultures et des coutumes américaines tout en suivant une formation non diplômante dans un établissement d’enseignement post-secondaire aux États-Unis ». Les personnes sélectionnées seront parrainées par le Département d’État et placées dans une université américaine agréée pendant une année d’études.

Pour pouvoir postuler et décrocher cette bourse, les candidats doivent remplir les conditions suivantes : être âgés entre 21 et 29 ans.  Etre enseignant d’anglais ou suivant des études d’enseignement de l’anglais. Etre titulaire d’une licence, au minimum.  De nombreuses institutions américaines apprécieraient un candidat avec diplôme de master, précise le communiqué. Les candidats doivent démontrer une maîtrise de l’anglais en obtenant au moins une note de 79 au TOEFLiBT ou 5.5 sur l’IELTS.  La date limite de dépôt des candidatures est le 13 septembre 2015.

Pour les candidats intéressés par cette bourse et pour avoir plus de renseignements, rendez-vous sur le site Web de l’ambassade via le lien ci-dessous: http://algiers.usembassy.gov/academic_exchanges.html

Nourhane S.

Notez cet article