Les jeûneurs devront supporter en ce mois de ramadhan les fortes chaleurs pendant deux jours encore avant qu’elles ne commencent à baisser.

Advertisement

C’est ce qu’a indiqué l’Office nationale de Météorologie (ONM) dans ses prévisions. En effet, selon cette dernière, les températures devraient commencer à baisser dès ce vendredi. «Les températures oscilleront entre 32° et 36° dans les régions côtières et entre 34° et 40° dans les régions intérieures et les Hauts plateaux  atteignant les 42° à Relizane», a indiqué la chargée de l’information à l’ONM, Houaria Benrakta.

Demain, le climat sera plus clément déjà avec une température à Alger, par exemple, de 34°. Il faut noter que les températures ont été très élevées ces derniers jours. Ce qui a rendu ce Ramadhan encore plus rude, contraignant les agents de la protection civile à intervenir, plus d’une fois. Les personnes âgées ont été les plus affectées par ces canicules. C’est le cas notamment de ceux, à la santé fragile qui décident, néanmoins, de faire carême. Si au niveau des villes côtières, notamment la capitale, les températures sont déjà élevées, dans sur les hauts plateaux et surtout au Sud le thermomètre était bloqué au-dessus des 45°.

Elyas Nour