À la différence de la publicité occidentale qui surprend, séduit et interpelle le public grâce à des idées innovantes, les spots algériens sont loin d’avoir les faveurs des téléspectateurs.

Les téléspectateurs algériens tournent souvent en ridicule les spots publicitaires diffusés sur les chaînes privées et gouvernementales. Ces spots, jugés ennuyeux, sont loin de répondre aux exigences d’une bonne pub. Ils ne relèvent donc pas le pari de capter l’attention du public.

«Les publicités algériennes sont loin d’avoir un impact. Il m’arrive rarement de m’arrêter devant une pub algérienne et dire : waw, message reçu, j’achète ce produit! Durant ce ramadhan, je ne vous cache pas que je trouve des redondances au niveau des pubs algériennes, notamment celles du café », avoue Hanane, 24 ans, étudiante.  De son côté, Kahina, se rappelle, amusée, de la pub de Safina qui met en scène un homme se réveillant au milieu de la nuit qui s’habille, prend sa guitare et descend de chez lui pour chanter à sa femme, en bas de l’immeuble, son désir de manger des pâtes Safina. « Je trouve cela vraiment très terre à terre comme scénario. Nous ne sommes pas dupes. Quand je vois des pubs françaises ou encore américaines avec des concepts originaux, je me sens jalouse », témoigne cette jeune assistante de direction.

Il faut dire que les publicités diffusées sur les télévisions algériennes  ne parviennent pas à convaincre le grand public. «Les deux messages publicitaires sur le café Aroma sont très barbants. On sent qu’il n’y a pas de créativité, ni un quelconque effort pour séduire le téléspectateur par un scénario inédit », ajoute, Leila, journaliste.

Pour plusieurs spécialistes, cette médiocrité incombe aux agences chargées de la production. À ce propos, Inad Bougueroua, responsable marketings dans une SARL, a déclaré, dans un reportage diffusé sur la radio Chaîne III que « la faute revient aux agences de publicité qui ne cherchent pas à innover et puisent toujours dans les anciens concepts. Une bonne publicité doit interpeller le public par un message simple et clair, avec des dialogues vivants et de qualité, tout en évitant de faire des jeux de mots et des slogans complexes au risque de perdre définitivement le téléspectateur », a-t-il précisé.

Notez cet article