Mauvaise nouvelle pour de nombreux voyageurs devant regagner l’Algérie à partir de Paris ou repartir en France à partir d’Alger et d’Oran dans les deux prochains jours. En effet, les vols charters prévus pour les 29 et 30 août, à savoir samedi et dimanche prochains, sont tout bonnement annulés, a-t-on appris ce vendredi. 

Les vols concernés par ces annulations sont ceux dont les billets ont été écoulés par  le tour-opérateur islandais TRANS-ATLANTIC qui avait loué des avions de la compagnie publique algérienne Tassili Airlines pour effectuer deux rotations par semaines entre Paris, Alger et Oran.

Au grand dam des passagers, le courant ne passe plus entre Tassili Airlines et l’islandais Trans-Atlantic. « Les vols du 29 et 30 Août 2015 n’auront pas lieu, et ce en raison du non-respect des engagements contractuels par l’affréteur TRANS-ATLANTIC, vis-à-vis de la compagnie aériennes algérienne »,  nous informe à ce sujet la direction de communication de Tassili Airlines.

« Tassili Airlines a eu à constater à son corps défendant la défaillance contractuelle de  TRANSAT-ATLANTIC (non-paiement des prestations des rotations) à trois reprises (les 8/9 et 22/23 et 29/30 Août 2015) et principalement vis-à-vis de ses passagers », regrette encore la direction générale de la compagnie aérienne publique, filiale du groupe Sonatrach. La même source explique à Algérie-Focus que « notre compagnie a conclu un contrat à la demande de cet opérateur islandais, portant sur des dessertes charters du 11 juillet au 25 octobre 2015 à raison d’une rotation par semaine entre PARIS/CDG d’une part et ALGER-ORAN d’autre part. Une des conditions du contrat proposée et acceptée par ce cocontractant est le paiement d’avance de chaque rotation une semaine avant le vol sous peine de sa non-exécution ».

Or, le tour opérateur islandais n’a pas respecté ses engagements et n’a nullement procédé au paiement d’avance de ses rotations, déplore la direction générale de Tassili Airlines qui ne manque pas de préciser qu’il « appartient au Tour Opérateur de prendre toutes les dispositions nécessaires et préserver dans tous les cas les droits des passagers consacrés en France et en Algérie, et ce conformément à la réglementation en la matière (vols charters) ». Mais les passagers ont-ils été informés de ces annulations ? Pas si sûr car depuis le lancement de cette formule, le tour-opérateur islandais s’est illustré par un incroyable déficit de communication.

De son côté, Tassili Airlines, pour manifester sa bonne volonté envers les passagers lésés et victimes de ses annulations, annonce qu’elle prêtera toute assistance et orientation aux voyageurs désemparés face à « cette attitude inqualifiable » de Trans-Atlantic. La compagnie algérienne annonce enfin qu’elle a  « saisi les des autorités de l’aviation civile en Algérie et en France afin de transformer à l’issue de cette formule Charter ses dessertes en vols réguliers sur ces deux mêmes destinations ».