Les cadres et entrepreneurs algériens expatriés à Dubaï aux Emirats Arabes-Unis, se mobilisent et se concertent pour faire connaître les opportunités d’investissement aux opérateurs économiques émiratis. Le Conseil d’affaires algérien à Dubaï a été officiellement lancé le 9 juin dernier, indique, à Algérie-Focus, le professeur Sid Ahmed Benraouane.

Ce professeur algérien de l’université du Minnesota aux Etats-Unis s’est établi à Dubaï avec la mission d’installer une antenne locale de la prestigieuse université américaine pour laquelle il enseigne le management et l’innovation. Cette compétence algérienne a décidé, dans la foulée de ses activités, d’œuvrer à rassembler la communauté algérienne établie à Dubaï autour d’un conseil d’affaires dont le principal but est de « promouvoir les échanges commerciaux, économiques et culturels entre l’Algérie et les Emirats Arabes Unis« , nous explique notre interlocuteur. Il est question également de « soutenir et de développer les opportunités de commerce et d’investissement entre l’Algérie et les Emirats Arabes Unis ».

Ce conseil d’affaires ne manque pas, par ailleurs, de se fixer l’ambition d’aider « les entreprises algériennes intéressées par l’export ou l’investissement aux Emirats », se réjouit Sid Ahmed Benrouane, secrétaire général de cette organisation, qui lance un appel à toutes les entreprises algériennes intéressés de se rapprocher de ses membres afin de profiter des opportunités qui vont se créer prochainement, grâce à de nombreuses rencontres thématiques.

Parmi ces rencontres, on peut noter le séminaire concernant le transport et la logistique prévu pour le 12 octobre prochain. De prestigieuses sociétés émiraties y participeront, à l’image de la compagnie aérienne Emirates et de l’entreprise portuaire Dubaï World. Ce séminaire va faire connaître les potentialités du marché algérien en matière de transport et de logistique. Un autre séminaire sur les opportunités du paiement en ligne est au programme, indique Sid Ahmed Benrouane.

D’après notre interlocuteur, depuis le lancement du conseil d’affaires, lors d’un gala auquel ont assisté l’ambassadeur algérien à Abu Dhabi et le consul algérien à Dubaï ainsi que de nombreux invités de marque, plusieurs investisseurs émiratis ont manifesté leur intérêt pour l’Algérie. Salam Bank, le groupe financier Al-Machrak et d’autres entreprises activant dans l’industrie agro-alimentaire ont d’ores et déjà pris attache avec les responsables du Conseil d’affaires algérien.

Gageons que cette initiative sera à même de servir d’exemple aux autres compétences algériennes établies un peu partout à travers le monde.