Rachid Mesli, l’ancien avocat du Front Islamique du Salut, vient d’être arrêté par les autorités italiennes, nous apprend ce vendredi la presse italienne. 

Ce réfugié politique algérien en Suisse depuis l’an 2000  a été arrêté sur la base d’un mandat d’arrêt international émis par l’Algérie, expliquent de nombreux organes de presse italiens. A Alger, Rachid Mesli est accusé  de terrorisme. Son sort est en ce moment entre les mains de la Cour d’appel de Turin qui devra  se prononcer sur son extradition, rapporte à ce propos l’agence de presse italienne ANSA.

Néanmoins, selon le site internet du quotidien Suisse Le Matin, Rachid Mesli a été arrêté le mercredi 19 août. « Rachid Mesli arrivait depuis la Suisse et se dirigeait en direction de l’Italie en voiture, avec sa femme et son fils », explique la même source. Rappelons enfin que Rachid Mesli est le directeur juridique de la Fondation Alkarama qui oeuvre pour la défense des droits de l’homme dans le Monde Arabe. En Algérie, il avait déjà écopé d’une peine de prison de 3 ans en 1996.

Notez cet article