Internet/ Le nombre d’abonnés ADSL dépasse désormais les deux millions 

0
379

Le nombre d’abonnés à l’ADSL, l’Internet haut débit filaire, connaît une progression continue, si l’on croit les chiffres communiqué par l’opérateur de la téléphone fixe étatique Algérie Telecom. A fin juin 2015, il a dépassé le cap des deux millions.

Il était d’un million et demi en 2014. Ce qui signifie qu’il a connu une hausse d’un demi million. En 2013, il était de 1,3 millions d’abonnés. En d’autres termes, si de 2013 à 2014, il n’y a eu que 200 000 nouveaux abonnés, en 2015, en l’espace de 6 mois seulement, un demi million de personnes ont pu s’offrir une connexion fixe ADSL.

Tout ceci est, bien évidemment, lié aux investissements croissants que l’entreprise a consenti dans le domaine. Notons que durant l’année en cours, AT va investir pas moins de 45 milliards de dinars, alors que le chiffre était de 18 milliards de dinars l’année d’avant(2014).

Mais cela veut-il dire que l’Algérie est devenue leader dans la région nord-africaine en matière des TIC ? Le nombre d’utilisateurs Internet en Algérie – à ne pas confondre avec le nombre d’abonnés puisqu’un abonnement peut être utilisé par plusieurs personnes – est estimé à près de 5 millions. Un peu plus que la Tunisie. Sauf que la population de cette dernière est plus de trois fois inférieure à celle de l’Algérie. Ce qui signifie que le taux de pénétration d’Internet en Tunisie est plus important.

Au Maroc, par contre, le nombre d’abonnés fixe tourne autour d’un million. Mais ce pays est avancé en matière de 3 G, puisqu’il y compte plus de cinq millions d’abonnés. En somme, le taux de pénétration d’Internet est beaucoup plus boosté par l’Internet mobile. Ceci alors que la 3 G est fait ses premiers pas en Algérie.

Elyas Nour